Nous utilisons des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience avec nous. En continuant à naviguer, vous acceptez que nous utilisions des cookies comme expliqué dans notre site Web. politique de cookies.

# /  A /  B /  C /  D /  E /  F /  G /  H /  I /  J /  K /  L /  M /  N /  O /  P /  Q /  R /  S /  T /  U /  V /  W /  X /  Y /  Z

#

Il s'agit d'une mesure de qualité pour les tapis noués à la main. 10/10 implique 100 nœuds par pouce carré.

Il s'agit d'une normes de qualité pour les tapis noués à la main. 11/11 implique 121 nœuds par pouce carré.

Il s'agit du nombre de trous dans le tissu du tapis. Il s'agit d'une norme pour indiquer le niveau de détail d'un tapis touffeté à la main. Plus le nombre de trous est élevé, plus le dessin est complexe.

Il s'agit du nombre de trous dans le tissu du tapis. Il s'agit d'une norme pour indiquer le niveau de détail d'un tapis touffeté à la main. Plus le nombre de trous est élevé, plus le dessin est complexe.

Il s'agit d'une qualité standard pour les tapis noués à la main. 14/14 implique 196 nœuds par pouce carré et est l'une des meilleures qualités dans lesquelles les grands tapis sont disponibles.

Il s'agit du nombre de trous dans le tissu du tapis. Il s'agit d'une norme pour indiquer le niveau de détail d'un tapis touffeté à la main. Plus le nombre de trous est élevé, plus le dessin est complexe.

Une standard de qualité pour les tapis noués à la main. La qualité 3/20 se traduit par 12 nœuds par pouce carré. Dans le cas des tapis de qualité inférieure, les nœuds sont épais et ne sont pas noués en carrés exacts, c'est pourquoi cette mesure est utilisée par les artisans locaux.

Une standard de qualité pour les tapis noués à la main. La qualité 4/25 se traduit par 25 nœuds par pouce carré. Dans le cas des tapis de qualité inférieure, les nœuds sont épais et ne sont pas noués en carrés exacts, c'est pourquoi cette mesure est utilisée par les artisans locaux.

Une standard de qualité pour les tapis noués à la main. 6/6 implique 36 nœuds par pouce carré.

Une standard de qualité pour les tapis noués à la main. 8/8 implique 64 nœuds par pouce carré.

A

Le look vieilli d'une moquette est connu sous le nom d'Abrash. Cet aspect est l'effet de la variation des couleurs, qui peut apparaître pour de multiples raisons, comme la non-uniformité du fil ou l'épaisseur des nœuds noués. Cela peut également être dû à la façon dont le fil absorbe la teinture, ou au type de laine utilisé.

Un mélange de laine provenant d'Afghanistan. Elle est réputée pour sa durabilité et sa texture unique.

B

Il s'agit d'un morceau de tissu tricoté qui est collé au dos d'un tapis.

Il s'agit d'une fibre naturelle extraite des tiges des plantes de bambou. La fibre a une texture similaire à la soie naturelle.

Il s'agit d'une partie rotative située dans la tête de l'aspirateur qui frappe la surface à aspirer pour déloger la saleté coincée. Lorsque vous passez l'aspirateur sur un tapis, il est recommandé de désactiver ce paramètre ou d'utiliser un aspirateur sans batteur pour éviter tout dommage.

Il s'agit de lier ensemble les bords d'un tapis pour lui donner une meilleure durabilité. Les tapis traditionnels ne sont liés que dans le sens de la longueur, tandis que les modèles modernes le sont sur tous les côtés.

C

Un tissu épais collé au dos d'un tapis touffeté à la main ou d'un tapis tissé à la main avec du latex pour empêcher les fibres de se détacher facilement. Il augmente la durabilité et permet d'identifier le type de construction du tapis.

Procédé utilisé pour démêler les fibres agglutinées de la laine brute. La laine est toilettée à l'aide d'un outil semblable à une brosse à poils.

Un mélange de laine provenant de Bikaner, au Rajasthan, qui est connu pour sa durabilité. Elle est considérée comme la meilleure qualité de laine disponible en Inde.

Le churi est utilisé pour le tissage des tapis noués à la main. Il s'agit d'un outil incurvé ressemblant à un couteau qui sert à couper le fil après avoir fait chaque nœud sur le métier à tisser.

Le coton est une fibre duveteuse et douce qui pousse dans des capsules protectrices autour des graines du cotonnier.

D

Aussi connu sous le nom de flatweave en Inde, le Dhurrie est un tapis simple fabriqué en entrelaçant la chaîne et les trames ensemble.

Il s'agit de la durée de vie moyenne d'un tapis en cas d'utilisation régulière. Noué à la main - 30+ ans, Tuffé à la main - 5-7 ans, Tissé à la main - 10+ ans, Tissé à plat - 10+ ans.

Le processus d'infusion des couleurs dans les fils, en les plongeant dans des cuves de teinture.

F

La fibre est le matériau continu, semblable à un fil, qui est tissé pour fabriquer des tapis. Elle peut être filée à partir de matériaux naturels ou artificiels tels que le coton, la laine, la soie ou les matières synthétiques.

Il s'agit de toutes les étapes que subit une moquette lorsqu'elle sort du métier à tisser pour la rendre prête pour la maison. Certaines étapes comprennent le lavage, la coupe, la reliure et le gaufrage. Pour un tapis noué à la main, il y a 18 étapes de finition, qui sont toutes réalisées à la main.

Un tissage plat est entièrement constitué de fils de chaîne et de trame imbriqués, les couleurs sont basées sur le fil et le dessin est basé sur les différents styles d'imbrication.

Une initiative dans laquelle les détenus de longue durée des prisons du Rajasthan conçoivent et tissent des tapis. Il s'agit d'une initiative durable qui utilise les surplus et les restes de fil de l'industrie. Cette initiative se déroule actuellement dans les prisons de Bikaner, Dausa et Jaipur. La collection Freedom Manchaha présente des modèles de tapis uniques en leur genre.

G

C'est la dernière étape du processus de finition. L'artisan sculpte et gaufre les motifs sur la laine à l'aide de ciseaux pour les affiner. Cela permet de créer un effet de relief sur le tapis.

H

Les touffes de laine sont démêlées par un peignage répété à la main, tandis que les Katwaris passent la laine au crible à l'aide d'un tampon à poils.

Sur un métier à tisser équipé de chaînes, un artisan fait des nœuds individuels sur chaque fil de chaîne, ligne par ligne. Une fois qu'une ligne est terminée, elle est verrouillée en place avec un fil de trame avant que la ligne de nœuds suivante ne commence.

Un tapis tissé et fini à la main, sans l'aide d'une machine.

Dans ce processus, les fibres sont cardées par une machine tandis que le fil est produit en filant un charkha à la main. Le fil filé à la main a une épaisseur inégale qui lui donne un aspect rustique.

Pour créer un tapis touffeté à la main, l'artisan utilise un pistolet à touffeter pour enfoncer du fil dans une pièce de tissu. Le tissu est délimité par un dessin qui guide l'artisan dans la création du motif final du tapis.

Cette forme de tissage est similaire au tissage textile sur un métier à main vertical. Les tapis handloom ne peuvent pas porter de motifs floraux complexes et présentent généralement des motifs unis ou géométriques.

Il s'agit d'une botte de fil en vrac formée après le filage. Les écheveaux sont de différentes longueurs, en fonction du matériau et du fabricant.

Il s'agit d'une fibre naturelle extraite des tiges de la plante de cannabis.

I

Il s'agit du niveau de détail du dessin d'un tapis. Il définit la compression des variations du dessin dans un espace donné. Dans les tapis noués à la main, une plus grande complexité signifie un plus grand nombre de nœuds par pouce carré, tandis que sur un tapis touffeté à la main, cela signifie un plus grand pic.

J

Ces fibres végétales sont extraites des tiges des herbes de corchorus. Leur texture est rugueuse mais elles sont écologiques et durables.

K

Il s'agit d'un style de tissage plat originaire de Perse. Contrairement à d'autres tapis tissés à la main, dans lesquels les motifs sont réalisés en tissant des fils de couleur sur les chaînes et les trames sous-jacentes, les motifs du kilim sont réalisés en entrelaçant des chaînes et des trames de différentes couleurs.

L'enchevêtrement de la fibre avec le cadre de la chaîne et de la trame. Il existe différents types de nœuds comme les nœuds persans, turcs et tibétains.

Technique utilisée pour fabriquer des tapis noués à la main. Il existe 3 types de techniques de nouage, en fonction de la région d'où elles proviennent : le nœud turc, le nœud persan et le nœud tibétain.

Il s'agit d'une mesure de la complexité et du niveau de détail d'un tapis. Plus le KPSI est élevé, plus le tapis est durable.

L

Il s'agit d'une colle fabriquée à partir de caoutchouc naturel. Elle est appliquée uniformément à l'arrière d'un tapis touffeté à la main pour en améliorer la résistance et la durabilité.

Il s'agit d'un équipement sur lequel les tapis sont tissés. Le métier à tisser est actionné à la main, et son objectif principal est simplement de maintenir les fils sous tension afin que les fils de trame puissent être entrelacés.

M

Dans ce processus, le fil est cardé et filé par une machine. On obtient ainsi un fil cohérent d'une épaisseur uniforme.

Un tapis qui est fabriqué en utilisant des procédés mécaniques pour développer le fil, la structure, la production et la finition du tapis.

Une initiative unique où les artisans conçoivent eux-mêmes les tapis sur le métier à tisser. Il s'agit d'une initiative durable qui utilise les surplus et les restes de fil de l'industrie. La collection présente des tapis uniques en leur genre qui illustrent la mode et la culture indomptées de l'Inde rurale.

Il s'agit d'un mélange de laine provenant de Nouvelle-Zélande. Elle est considérée comme l'une des meilleures qualités de laine au monde et est connue pour sa brillance et sa texture nuageuse.

Il s'agit d'une unité de longueur. Elle est utilisée pour décrire l'épaisseur/le diamètre des brins individuels de la fibre. Des fibres plus fines indiquent une laine plus fine et plus douce, tandis que des fibres plus épaisses sont considérées comme plus durables.

P

C'est un outil qui ressemble à une patte d'ours et qui est utilisé sur le métier à tisser pour comprimer la trame et les nœuds en les frappant à travers la chaîne. Il est utilisé pour le nouage à la main et pour un style de tissage plat appelé le tissage Panja.

Le poil d'un tapis désigne les fibres finies sur la surface du tapis. Celles-ci peuvent être taillées, non taillées, ou parfois une combinaison des deux pour créer un éventail d'effets visuels et de texture sur un tapis.

R

Le processus d'entrecroisement des fibres à l'aide d'une aiguille pour piquer ou réparer un coin usé d'un tapis. On le fait généralement pour remplacer la trame au cas où elle serait endommagée, refaire certains nœuds et corriger des défauts mineurs, mais il peut même être utilisé comme technique de conception.

La laine est cardée et filée manuellement. Cela donne un aspect non uniforme au fil, ce qui entraîne une variation de la couleur lors de la teinture.

Le lavage des tapis est l'une des 18 étapes de finition au cours de laquelle le tapis est posé sur le sol, de l'eau et une solution de lavage douce sont versées sur le tapis, puis une rame est utilisée pour chasser la saleté emprisonnée à l'intérieur.

S

C'est un mélange grossier de laine provenant de l'île de Sardaigne en Italie qui est utilisé pour fabriquer l'orbace. L'orbace est un tissu robuste et imperméable, produit à partir de la laine des fibres les plus longues obtenues lors du cardage.

Il s'agit d'une fibre naturelle récoltée à partir des cocons des vers à soie sauvages et elle est considérée comme le meilleur matériau pour un tapis.

Il s'agit du processus de séparation des touffes de laine sur la base de la couleur, de la texture et de la qualité. C'est la première étape de la production de fils.

Un artisan qualifié qui transforme la laine brute en fil grâce au processus de cardage et de filage à la main. En Inde, la région de Bikaner, au Rajasthan, abrite les meilleurs fileurs. Jaipur Rugs compte plus de 3000 fileurs dans son réseau.

Un processus qui est effectué après le cardage pour transformer les touffes de laine en fil. Les fibres sont filées ensemble pour former un fil épais. Le fil filé à la main est considéré comme supérieur en raison de sa plus grande durabilité et de son aspect rustique.

Dans cette étape, les écheveaux teints sont enroulés manuellement en petites bobines qui sont ensuite emballées et transportées. C'est la dernière étape de la production du fil en tant que matière première utilisable.

T

Ce sont des fils lâches de la chaîne qui sortent dans la largeur d'une moquette traditionnelle. Ils sont parfois stylisés par emboîtement pour donner un meilleur aspect esthétique à la moquette.

Il s'agit du toucher d'un tapis qui résulte du type de tissage, de la hauteur des poils et de la fibre utilisée.

Il s'agit d'enfoncer du fil dans un tissu de support placé sur un cadre en fer à l'aide d'un pistolet à touffeter pour créer le motif souhaité.

Dispositif mécanique, actionné à la main ou à l'aide d'un moteur électrique, que le tapissier utilise pour touffer les fils individuels dans un tissu. Ils sont utilisés pour fabriquer des tapis tuftés à la main.

V

Un appareil qui utilise l'aspiration pour retirer la saleté des surfaces et qui est généralement utilisé pour nettoyer les tapis. Il recueille la saleté dans un sac ou un récipient qui peut ensuite être nettoyé.

Il s'agit d'une fibre naturelle fabriquée à partir de la pulpe de bois et qui est ensuite filée pour obtenir un fil.

W

La chaîne est le fil vertical qui constitue la structure principale d'un tapis. Il s'agit d'un fil tendu qui est placé sur le métier à tisser, tandis que la trame est ce qui est passé à travers les mailles.

Un tisserand est un artisan qui produit des textiles ou des tapis, par le processus de tissage de fils.

Il s'agit du type de construction d'un tapis. Il peut être noué à la main, tufté à la main, tissé à la main ou tissé à plat.

C'est le fil horizontal qui constitue le textile ou la structure d'un tapis. Dans un tapis, il est utilisé pour établir la base du fil et pour emboîter les poils en place.

C'est une fibre naturelle qui provient de la tonte des moutons. La meilleure laine pour les tapis provient du cou, des parties des pattes et de la région ventrale, car elle est plus douce, plus fine et plus longue.

Y

Le fil est le produit final du tri, du cardage et du filage de la fibre brute. C'est le fil épais qui est utilisé pour fabriquer un tapis.

Jaipur rugs